03.28
Sat
silence.jpg

J'aime le silence et le bruit qu'il fait dans ma tête. Elle raisonne du vide, ma tête.
J'aime le silence. Cette absence, c'est comme un secret, un murmure protégé dans le creux de la main entre un enfant et son chien, au loin.
C'est si fragile un silence. En un rien de temps on peut briser son éternité, par des bêtises.
Les adultes ont peur du silence comme les enfants du noir. Ils veulent le combler de tout ce qui leur passe par la tête comme si ils avaient peur de prendre conscience de la vie, de leur vie, dans sa nudité, dans sa nullité, dans son silence enfin.
Faire du bruit et chasser ses démons, ce silence, dans un grand fracas de paroles vaines. S'occuper l'esprit, s'agiter et remuer toute chose aux alentours pour ne plus entendre ce vide, ne pas écouter la vérité. Oublier, s'oublier dans la monotonie du bruit, dans la morosité de sa vie.
Chut...! Écoutez plutôt, écoutez. Vous entendez?
Non, évidemment car vous chercher à entendre : "Qu'est-ce qu'elle me demande d'écouter? Je n'entends pourtant pas de bruit."
En effet, et c'est cela même qu'il faut écouter : rien. Ou plutôt, l'absence de tout, comme le commencement du monde, comme la fin du monde; comme le monde lorsqu'il est vrai, lorsqu'il ne ment pas et donc lorsqu'il se tait.
Taisons-nous en chœur et écoutons-nous ensemble dans ce silence qu'il nous faut créer par l'absence de vanités, nus dans la vérité, la pauvreté de notre cœur, la solitude de notre âme.
Cessons la danse ivre et contemplons-nous dans nos absences, au silence.
Rien n'est plus vrai que le silence. Il n'est pas bien, n'est pas mal, il est et demeure, latent, même sous nos mensonges. Toujours présent en dessous, au dedans, il n'attend qu'une chose : qu'on l'écoute.
comment 2 trackback 0
Rétrolien URL
http://patatox.blog.fc2.com/tb.php/28-75b8a2ac
Rétrolien:
Commentaire:
Comme je souhaiterais écouter ce silence, l'entendre chanter tel les oiseaux qui se parlent avant l'aube... Malheureusement comment entendre cet air dans un monde de bruits ? Un monde où même la nuit, nos oreilles sont condamnées à percevoir le brouhaha des voitures, camions et autres machines...

(très joli croquis sinon ! :3
Kea | 2015.04.04 05:10 | Modifier
Oui tu as bien raison, c'est difficile à notre époque d'écouter le silence et de prendre son temps. Très jolie comparaison aux dialogues d'oiseaux, et c'est bien vrai, la nature est tellement belle a écouter!
Oxalis | 2015.04.04 12:42 | Modifier
Afficher ce message uniquement à l'administrateur
 
back-to-top