01.22
Thu
rafraichir.jpg


Ici je n’ai pas peur, ici je suis chez moi, c’est mon âme qui s’échappe de mon crâne, se déverse sur le papier, sur l’écran, dans l’espace… s’exprime.

J’ai toujours eu pour habitude de me taire. Écouter les autres, regarder les autres, juste penser... puis oublier.

Pourtant s’exprimer permet de s’affirmer. En mettant sur un support sa pensée, on la matérialise, on lui donne de l’importance et on poursuit alors cette pensée comme un projet qu’il faut mener à bien. Les idées se précisent, se détaillent puis soudain, ouvrent de nouvelles perspectives.
Des idées mortes, en naissent de nouvelles encore et encore. C’est infini, perpétuel, incessant.

Ce qui nous freine dans l’expression de nous même ce sont les autres. Or ici, il n’y a pas d’autres que moi… oh ! si, peut-être toi là, qui passe rapidement et lis ces lignes... qu’importe !

Avoir son petit coin à soi que l’on entretient comme un petit potager, c’est quand même chouette. Ça repose l’esprit de tout le reste. C’est comme arroser d’eau fraîche les petits fruits de son esprit, on en ressort apaisé, nettoyé de toutes les poussières de la vie.

comment 2 trackback 0
back-to-top